fbpx
Manger sainement Biologique

Le génie génétique expliqué

GM foods on the market in Canada

Une grande confusion entoure le génie génétique ou modification génétique ainsi que son impact sur la planète et ses habitants. Cet article apporte certains éclaircissements et quelques conseils qui vous aideront à trouver des solutions pour éviter ces aliments.

Qu’est-ce que le génie génétique?

Le génie génétique modifie (OGM) la composition génétique des plantes, des animaux et d’autres organismes en y apportant des changements au niveau moléculaire. Les scientifiques modifient les caractéristiques des organismes en insérant des fragments d’ADN, des gènes entiers ou de longues séquences de segments d’ADN assemblés venant de différentes sources.

Le matériel génétique inséré provient souvent d’espèces non apparentées, mais il peut aussi être issu de la même espèce ou d’une espèce étroitement apparentée, ou être nouvellement constitué. Les scientifiques peuvent également modifier des traits en perturbant des gènes, en supprimant ou en échangeant de petits segments d’ADN, ou en introduisant du matériel génétique pour neutraliser des gènes.

Contrairement aux techniques de sélection traditionnelles, le génie génétique permet le transfert direct de gènes entre des organismes de différentes espèces ou de différents règnes qui ne se reproduiraient jamais ensemble dans la nature, ainsi que l’introduction de nouvelles séquences génétiques qui n’existent pas dans le milieu naturel.

Vous avez le choix en matière d’OGM

Young woman holding tomato harvest in her hands at greenhouse

Notre gouvernement n’exige pas l’étiquetage des aliments génétiquement modifiés (OGM), mais vous pouvez toujours faire vos choix :

  1. Choisissez des produits biologiques. Le génie génétique est interdit dans l’agriculture biologique.
  2. Évitez les aliments transformés contenant des ingrédients à base de maïs, de canola et de soja.
  3. Choisissez du sucre biologique ou du sucre de canne pour éviter le sucre provenant de betteraves à sucre génétiquement modifiées.
  4. Choisissez des produits portant le sceau « Projet sans OGM vérifié »[1].
  5. Évitez le saumon d’élevage pour éviter le saumon de l’Atlantique génétiquement modifié [2].
  6. Soutenez les agriculteurs qui refusent les cultures génétiquement modifiées : achetez des aliments directement des agriculteurs qui ne cultivent pas de produits génétiquement modifiés ou qui ne nourrissent pas avec des aliments génétiquement modifiés les animaux destinés à produire de la viande, des produits laitiers ou des œufs.

Pourquoi le génie génétique est-il interdit dans l’agriculture biologique?

Le génie génétique et l’agriculture biologique sont deux visions différentes de l’agriculture. Les agriculteurs biologiques rejettent les semences génétiquement modifiées et les animaux génétiquement modifiés, les jugeant inutiles et risqués. Ils composent plutôt avec la diversité et la générosité de la nature, remplaçant souvent les produits commerciaux par des systèmes naturels et du travail humain.

Ce que vous pouvez faire

Lorsque vous achetez des aliments, vous jouez un rôle important dans la détermination de l’avenir de notre système alimentaire et de son impact sur les personnes et la planète.

Organic farmer on his field

Quelques simples choix peuvent faire la différence. Voici quelques options :

  • Optez pour des aliments biologiques. Choisir régulièrement un ou plusieurs produits certifiés biologiques permet de soutenir les agriculteurs qui s’engagent à respecter des normes élevées en matière de protection de l’environnement.
  • Mangez des aliments de saison. Découvrez quels sont les fruits et légumes de saison dans votre région et privilégiez la consommation de ces aliments au moment où ils regorgent de fraîcheur.
  • Faites vos achats au marché fermier de votre région. En devenant un client régulier, vous aidez les fermes locales à prospérer.
  • Participez à un programme d’agriculture soutenue par la communauté (ASC). Recherchez des agriculteurs locaux qui adhèrent au programme d’ASC. En échange d’un paiement d’avance, vous recevrez des paniers hebdomadaires de produits tout au long de la saison. Vous aidez ainsi un agriculteur à semer et à accepter certains des risques liés à l’agriculture.
  • Recherchez les aliments locaux dans les magasins. De nombreux gouvernements provinciaux ont créé des marques de produits alimentaires locaux pour vous aider à trouver des produits cultivés et fabriqués localement.
  • Faites vos achats chez votre épicier indépendant. Les marchands indépendants sont souvent essentiels au soutien des exploitations agricoles familiales, des produits locaux et des petites entreprises alimentaires de votre collectivité.

Lucy Sharratt works in Halifax as the Coordinator of the Canadian Biotechnology Action Network, also known as CBAN. CBAN brings together 16 groups to research, monitor and raise awareness about issues relating to genetic engineering in food and farming. Learn more at www.cban.ca


Bibliographie

  1. Non GMO Project. https://www.nongmoproject.org/
  2. RCAB. 2020. Comment éviter le saumon OGM. https://rcab.ca/ogm/produits/ge-animals/saumon-ogm/comment-eviter-le-saumon-ogm/

Lucy Sharratt works in Halifax as the Coordinator of the Canadian Biotechnology Action Network, also known as CBAN. CBAN brings together 16 groups to research, monitor and raise awareness about issues relating to genetic engineering in food and farming. Learn more at www.cban.ca